Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« La route du miroir » traduit du castillan par Maggy De Coster

Publié le par Cristina Castello

Antonio Tàpies Quatre Punts Blancs'

 

 

 

« La route du miroir » de Berta Lucia Estrada Estrada traduit du castillan par Maggy De Coster

 

 

Trois femmes se regardent dans un miroir, leurs yeux se croisent dans le mirage de leurs souvenirs. La première se reconnaît dans le corps d’une ancienne danseuse grecque, une prêtresse de Delos, perdue dans une oliveraie, dont la mémoire a été balayée par Éole qui souffle depuis le sommet de l’Olympe.

L’autre, Shéhérazade, tisse les fils de la mémoire qu’elle apporte même dans ses chambres secrètes, le vent du désert. Mais Shéhérazade n’est pas seule dans son univers féminin, où seul un homme, le Calife Shariar, peut entrer, et où se croisent la vie de sa sœur Dinarzade et celle de l’esclave Jasmine.

Shéhérazade évoque Fatima, son ancienne maîtresse, alors que le souvenir de la Calife adultère, morte des mains de son mari, réveille l’inconscient collectif des gens du peuple abbasside.

 

111111

 

 

La route du miroir
(poésie bilingue français-castillan)

Éditions du Cygne

de Berta Lucia Estrada Estrada

Traduit de l'espagnol par Maggy DE COSTER

ISBN : 978-2-84924-271-1

14 x 21 cm

90 pages

12,00 €

 

DISPONIBLE CHEZ VOTRE LIBRAIRE ou directement auprès de l'éditeur

 

 

Œuvre (en dessus) ©Antonio Tàpies  

Commenter cet article