Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Angye Gaona – Relevons la flamme !/¡Tomemos la antorcha! (français-castellano)

Publié le par Cristina Castello

solar-bucaramanga.jpg

Angye Gaona au Solar de Bucaramanga

 

 

 

Nous soutenons Angye et, avec elle, toute la poésie et notre liberté.
L’attente du procès sera longue et nous devons nous préparer.
Je demande à tous ceux qui n'ont toujours pas envoyé la lettre au juge, de le faire. Différentes modèles de cette lettre dans plusieurs langues, se trouvent sur (cliquer ici)

 

Je vous prie de me tenir informée après de votre envoi à l’adresse suivante : castello.cristina@gmail.com
Ce qui importe maintenant est de rester aux côtés d’Angye, qui a besoin de nous.
Dans ce long processus, ce qui est en jeu est la liberté d’une poète innocente.

C’est Angye la victime de ce cauchemar.
Nous avons la possibilité de l’accompagner activement sur son chemin d’infortune.

Je suis convaincue que la clameur internationale aura raison de l’injustice.
Je vous invite à combattre avec des mots, car il n’agit plus de se résigner mais de résister.

Résister, c’est s’opposer ; c’est lutter  pour la liberté.

Résister, c’est dire Assez. Nous ne sommes pas des moutons.

Restons debout et exigeons une justice indépendante des pouvoirs.

Ne nous cachons pas derrière nos peurs.

Ce qui arrive à Angye peut tous nous arriver.

Écrivez au juge.

                                 Cristina Castello

ooooooooo

 

Estamos apoyando a Angye y con ella a toda la Poesía y a nuestra libertad.

La espera del proceso será larga y debemos estar preparados.

Pido a quienes aún no enviaron aún la carta al juez, que la envíen.

El «modelo» de la carta en diferentes lenguas, se encuentra haciendo clic acá

 

Les pido me tengan informada a través de este mail:  castello.cristina@gmail.com

Lo que interesa en este momento es apuntalar a Angye, que nos necesita.

Lo que está en juego en este largo proceso, es  la libertad de una poeta inocente.

Es Angye la víctima de esta pesadilla y nosotros tenemos la posibilidad de acompañarla activamente en este infortunio.

Sé que el clamor internacional alumbrará el triunfo.

Los invito a luchar con la palabra porque no se trata de resignarse sino de Resistir.

Resistir es oponerse, es luchar por la libertad.

Resistir es decir «Basta». No somos ovejas.

Pongámonos de pie y exijamos una justicia independiente de los poderes.

No nos escondamos en nuestros miedos.

Lo que ocurre a Angye puede ocurrirnos.   

Escriban al juez.                                     

                                                           Cristina Castello

 

 

Commenter cet article