Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

André Chenet : Dans le corps du poème

Publié le par Cristina Castello

lisse-andre-DSC07239-copie-1.jpg
AIGLUN MUSIQUE POÉSIE
Rencontres poétiques organisée par l’Association Aigo Luno (Eau de Lune)
Le samedi 24 Août et le dimanche 25 Août 2013
ANDRÉ CHENET et SES AMIS
Samedi 24 Août (Rendez-vous à 16h30 aux HALLES D'AIGLUN)
A 17h00 au Château d'Aiglun
LISSE_SEPARADOR.jpg
  
CARTE BLANCHE A CRISTINA CASTELLO
 
 
(Lectures bilingue, durée 30')
 
lisse_CRISTINA-CASTELLO_PHOTO-DENIS-GARNIER---PARI-copie-1.jpg
(Entracte)
Première à hauts risques de :
 
DANS LE CORPS DU POÈME
Non-spectacle de poésie à géométrie variable de André Chenet
Version troisième
Interprétée par Mlle Lise et l'auteur (André Chenet)
(45')
lisse-BLOG.JPG
 
Un voyage par-delà les dogmes et les concepts de la connaissance, un voyage initiatique où la beauté naît du noyau même de chaque instant, de son irréversibilité et de sa perfection, beauté rendue sensible uniquement par l’éclairage d’une conscience grandissante.
lisse andré
Textes & chansons : André Chenet, Léo Ferré, Dom Corrieras et Lise Tsitsiridès
Mise en scène : André Chenet
Accompagnement à l’accordéon par : S.E.M.
   
Samedi 24 Août (Rendez-vous à 16h30 aux HALLES D'AIGLUN)
   
A 18h30 à L'ÉGLISE D'AIGLUN
LISSE_SEPARADOR.jpg
CARTE ROUGE ET NOIRE A EMMANUELLE K.
VERTIGE DE L'ÉCART
(Environ 30')
lisse-emmanuelle.jpg
(Entracte)
LISSE SEPARADOR
EXIL DE LA POÉSIE
poèmes de André Chenet (Lecture à plusieurs voix)
   
« CURRICULUM VITAUX »
…j’espère un langage incarné
avec les gestes de la lumière
dans les théâtres d’ombres du malheur
où toute poésie s’écrit au cœur du cri
(In « Au cœur du cri » -Éd. Les Voleurs de feu, 2011)
lise_andre-petit.jpg
André Chenet vit à La Colle s/ Loup dans les Alpes-Maritimes. Il publie régulièrement dans de nombreuses revues francophones et étrangères. En 2004, il a fondé la revue de Poésie imprimée "La Voix des Autres" (prochain n° en septembre 2013). Il anime depuis le début des années 2000, des Rencontres poésie dans le Sud-Est de la France et à Paris. En 2012, avec la complicité de son ami le poète Dom Corrieras, il a créé le festival de poésie « Les Fous du Loup », dans son village typiquement provençal. La seconde édition aura lieu entre le 10 et le 13 octobre 2013, sous la présidence honorifique du poète franco-tunisien Tahar Bekri. Dernière parution: « Au cœur du cri » (Éd. Les Voleurs de Feu, 2011), « Secret poème » avec un CD enregistré par l’auteur (Chemins de Plume, 2013) A paraître fin 2013 ou début 2014: « Exil de la poésie », « Les brasiers de l’aube » , « Dans le corps du poème », livre d’art avec des lithographies originales de Pascal Gabet (Tilleul Presses)
         
Son site : DANGER POÉSIE
Site de Emmanuelle K.
 
***Mademoiselle Lise :
 
lisse-_petite.jpg
 
 
 
Mademoiselle Lise chante et joue la comédie dans la rue, les cafés, les théâtres dans la grande tradition des cabarets d'antan. Elle compose et écrit ses propres textes tout en revisitant à sa façon coquine et aguichante les standards de la chanson française. Elle ne craint pas d'être qualifiée de "chanteuse populaire" bien qu'elle interprète avec une force d'émotion peu commune les écrits des poètes. Jeux de mots, jeux sons et jeux de langues la ravissent depuis sa plus tendre enfance et c'est avec sensualité, et non sans une pointe de provocation érotique, qu'elle exprime les peines et les joie de la vie telle qu'elle va. Tout simplement le chant d'une femme amoureuse de l'amour. Elle  fréquente les scènes slam et alternatives de la région niçoise, a donné des tours de chants à la Cave Romagnan (Nice) et a participé entre 2011 et 2012 à a trépidante aventure poétique  "Le Bordel des poètes", avec Dom Corrieras, André Chenet et Alain Carré. En 2013, elle s'est produite à Nice, La Tour s/ Tinée, La Colle s/ Loup, Mougins... accompagnée par ses musiciens (guitariste,violoniste, bassiste).
 LISSE SEPARADOR
 
 

S.EM. : chansonnier, auteur compositeur. En tant que guitariste, accordéoniste et parolier il joue avec le groupe Pandora Orchestra.

Commenter cet article